Test d’un VPS à 3.5€ en europe

EDIT : La société VML IT vient de déposer le bilan.

La semaine dernière, j’écrivais un article sur le test d’un VPS à 3$ de chez 123systems dont le principal défaut était sa localisation à dallas ce qui entraine un ping pas terrible de 150ms. En continuant à creuser la ML d’OVH, j’ai finis par trouver mon bonheur avec un VPS hébergé sur un serveur chez OVH et donc en europe ! Aujourd’hui je vais donc tester l’offre de chez VML Information Technology.

Mes critères sont toujours les même je cherche un VPS pour remplacer le très bon RPS que j’avais chez OVH mais qui me couter trop cher pour ce que j’en faisais. Il me faut donc minimum :

  • 256mo de RAM
  • 2 CPU à 2Hgz
  • 10GB de HDD
  • 500 GB de BP /mois
  • 5 euros / mois

Le VPS chez itexperts qui correspond donc à mon besoin s’appel VPS-256 pour 3.5 euros par mois,sans frais d’installation, sans engagement de durée. Comme pour 123systems la gestion se base à partir du célèbre SolusVM. Elle comprend 256mo de ram burstable à 512mo, 30GB de HDD, 10 TB de BP et 2 CPU. Je peux payer par paypal donc tout est bon, mon compte bancaire est rassuré, et la minute après mon paiement je reçois mes identifiants ssh et de contrôle du panel SolusVM.

Premier test le ping : 50ms. Ça commence très bien, le ping chez Itexperts est divisé par 3 par rapport au VPS de 123systems. OVH oblige.

Par erreur j’ai choisis lors de la phase d’achat l’installation de Centos en 64bits au lieu de 32bits, et quand j’essaye de faire sur cette dernière un « yum update » je me mange un bon « memory alloc (24 bytes) returned NULL. » Ca sent le problème de virtualisation à plein nez, je reinstall avec SolusVM mon Centos 5.5 en 32bits et 2 clic après je me reconnecte et cette fois ci le yum update se passe bien. Itexperts a eu la bonne idée de configuré les mirror d’OVH par défaut. Allez faisons le tour du propriétaire :

  • « #cat /proc/cpuinfo », c’est bon je vois mes 2 core AMD Opteron(tm) Processor 4174 HE (2.3 Ghz)
  • « #free -m », j’ai bien mes 256mo de RAM burstable à 512mo,
  • Enfin « #df -h », j’ai bien mes 30GB, en /dev/simfs. Ce qui signifie que mon VPS tourne sur du OpenVZ.

Outre le fait que VMLIT me propose 20 fois plus de bande passante (10TB au lieu de 500GB), je dispose non seulement d’une IPV4 mais aussi de 10 IPV6. Ce qui pour le geek que je suis est très appréciable.

Bon maintenant parlons performance, dans mon cas l’indicateur qui m’intéresse c’est le temps qu’il faut à cacti pour faire un poll. Bon j’ai 3 devices et a peine 73DataSource à chaque poll.

  • RPS OVH : 7 secondes
  • VPS 123 : 20 secondes
  • VPS itexperts : 8 secondes

Je crois que la messe est dite le VPS de vmlit est presque aussi bon que le RPS de OVH pour 3 fois moins cher !

Que conclure ? OVH est partie dans une logique de VPS haut de gamme à base de VMWARE avec une SLA de 99.99, ce genre de produit ne correspond pas à mon besoin de geek. Ce que pourrais faire OVH sans casser sa logique de VPS haut de gamme serait de faire de la sur-virtualisation. C’est à dire installer du OpenVZ ou Xen sur du VMWARE ce qui permettrais de faire du VPS lowcost > VPS kimsufi.

MAJ : ITEXPERTS ferme ses serveurs chez OVH après avoir été la victime d’un DDOS qui leur aurait couter très cher en facturation de bande passante de la part d’OVH.

MAJ2 : C’est repartie au Pays-bas. Le ping est aussi bon (entre 60 et 70ms).